Home S’exiler pour survivre

Blog

S’exiler pour survivre

Jusqu’au 15 novembre 2019 – « S’exiler pour survivre », une exposition de mémoire et d’histoire de notre région (Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Ain, Nantua – France)

Combien de fois n’avons-nous pas emprunté l’autoroute des Géants (la A40) en direction de la Bresse et de la Bourgogne ou encore avant de bifurquer vers Lyon et la vallée du Rhône ? Combien de fois notre regard n’a-t-il pas été attiré par la tache turquoise d’un lac et, avant de plonger dans l’obscurité d’un des nombreux tunnels jalonnant cette autoroute, n’avons-nous pas rapidement lu le mot Nantua, les plus gourmands y associant alors le souvenir d’une sauce légère et de quenelles de brochets ?

Pourtant ce n’est pas à Nantua la gastronome que je veux vous entraîner aujourd’hui, mais à Nantua la Résistante, celle qui fut au coeur du maquis pendant la Seconde guerre mondiale, celle qui fut marquée par la rébellion face à l’envahisseur nazi, celle qui fut un lieu de passage pour de nombreux condamnés à la déportation et à la mort par les occupants et qui cherchaient à rejoindre la Suisse, lieu de refuge, îlot de paix dans une Europe déchirée. En savoir plus…

Du mercredi au lundi de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h.
Ouvert les jours fériés sauf le 1er mai, lundi de Pâques, lundi de Pentecôte, 1er novembre. Groupes (sur réservation) : du 1er janvier au 15 novembre, sur rendez-vous.
Visites guidées tous les jeudis à 15 h, en juillet-août (sauf le jeudi 15 août).

Randonnée « Mémoire » sur le Pays de Gex sous l’Occupation : samedi 7 septembre et samedi 26 octobre (sur réservation).

Entrée du musée : 7 € / 4 € / gratuit. Animations : 3 € en supplément. Le billet d’entrée au musée donne accès aux expositions. Il est valable toute la journée.